«

»

Août 10

Les plans pour la photographie aérienne

Les plans et les matériels , ici testés et éprouvés, ont été utilisés dans toutes les conditions météo : vents thermiques, aérologie perturbée, vents forts de 4 à 6 Beaufort, milieux accidentés et urbains.

Les plans et les conseils proposés par Michel Trouillet (Président du club OK Mistral et formateur FFVL) offrent des garanties sécuritaires pour pratiquer les activités KAP (Kite Aérial Photography). Toutefois l’expérience, la connaissance de la réglementation, les règles élémentaires de prudence et de bon sens, une licence avec RC (prise dans un club cerf_voliste ou à la FFVL), sont requis pour pratiquer la photo aérienne par cerf-volant.

  • Le Rokkaku de 4m2 (6 côtés en japonnais): Cet hexagone revisité par Michel est selon lui l’un des meilleurs porteurs pour la photographie aérienne. Le modèle proposé de 4m2 et ventilé au dessus de la traverse inférieure convient pour des vents de 2 à 4  Beaufort. Pour des vents supérieurs ce forma doit être abandonné car trop puissant (20 à 35kg). Ce plan pourra alors être décliné, sans ventilation, en 3m2 pour des vents de 3 à 5 Beaufort et de 2m2 pour des vents de 4 à 6 Beaufort.

Le Rokkaku supporte les vents perturbés, les thermiques verticales, les vents cisaillant (Mistral/Tramontane…). C’est un porteur tous vents capable de parachuter  une nacelle de 1000g en cas d’incident de vol. La note de Michel pour ce porteur est de 10/10.

  • Le Rokkaku de 2.35m2
  • Le Sutton Flowform : Un cerf-volant sans membrures qui tient dans un petit sac et permet la randonnée KAP sans se surcharger. cerf-volant adapté aux vents établis et puissants, plus aléatoire par vents faibles et thermiques.
  •  Le F10 : Cerf-volant de type Delta Conyne modifié par Michel Trouillet pour offrir des spécificités de vol répondant au conditions de sécurité, de stabilité et de polyvalence aérologique nécessaires à la photographie aérienne. Le modèle F10, ici proposé, est adapté à des vents de 20 à 60 km/h. La charge (nacelle) admissible se situe entre 800g minimum (20km/h) et 3kg (45km/h). Un modèle F5 pour des vents de 10 à 25 km/h est à l’étude.
  • La nacelle autoKAP: Une nacelle en autoconstruction réalisée à partir de matériel standard en magasins de bricolage (profils alu, rivets pop, écrous et boulons ..etc), . et des motoréducteurs et roues crantées achetées sur le WEB (modélisme). La nacelle Mike Gaver You Tube
  • La navette autoKAP:  Un système ingénieux qui utilise une voile qui propulse une navette (funiculaire, messager) qui permet des montées et descentes automatiques d’une caméra de sport. Effets vertigineux garantis. vertiges sur YouTube
  • Le Panasonic Lumlx DMC TZ70 & 71 : Mode d’utilisation d’un compact parfait pour la photo aérienne en auto KAP ou en radiocommandé. le rapport qualité prix (moins de 300€), la légèreté de l’appareil, l’objectif Leica, et surtout l’intervalomètre en fond notre choix d’équipement pour nos nacelles.INTERVALLOMETRE LUMIX DMC TZ70