«

»

Août 05

OK Mistral au festival de Fécamp 2016

Festival du club Atout vent de Fécamp

DSCN8088Ni sono, ni musique, les grains de sables de la plage sont plutôt assez gros, pas de stars du cerf-volant (tout le monde DSCN8092est une star à Fécamp), une climatisation naturelle made in Normandie, mais, une ambiance torride côté convivialité : Voila!  le décor des conviviales de Fécamp est planté.

Vendredi des centaines de gosses des cités ont rempli le ciel de Eddy blancs réalisés après plusieurs mois de projets avec les bénévoles d’Atout vent, c’était vraiment chouette!. Le bonheur des gamins, sur la plage, avait quelque chose de rafraichissant qui n’avait rien à voir avec la fraicheur de l’air et de l’eau.

Même si c’est ici que la Bénédictine coule à flot (le sanctuaire d’Alexandre Legrand n’est à manquer sous aucun prétexte) , côté cerf-voliste on partage plutôt du local, jaune pour le sud, mousseux pour la Belgique, caramel côté Irlande et Grands Bretons. A Fécamp on est international même si on en tire aucune gloire pendant le festival.

Cela dit il est judicieux d’amener avec soi de solides sacs à remplir de galets pour maintenir en vol petits et grands cerfs-volants.

Fécamp est la plus atypique des rencontres dans l’hexagone. On y est très bien accueilli par les organisateurs, par le public et par les élus. Une rue, donnant accès sur le chantier nautique et le port, est privatisée pour le campement des cerfs-volistes. Sous un chapiteau, à chaque édition, c’est une vraie fête qui attend tous les participants bénévoles et passionnés qui ont avalé quelques km, parfois par centaines, pour venir colorer le DSCN8097ciel, pas toujours gris, de ce joli coin de Normandie. Une fête à la mode Normande et Cht’is où on danse, on chante, on rit de bon cœur,sans manières et sans complexes : SUPER!

Un concours de cerfs-volants où Michel à remporté, au nom du club, la 8éme place avec sa bâche dragon jaune et rouge. De très belles réalisations innovantes et artistiques qui n’ont pas volé le podium. Le jury mobilisé dans le public a pris sa mission très au sérieux.

L’aérophotographie avait aussi sa place et la navette vidéo de Michel a fait forte sensation. Nous avons aussi rencontré un jeune  KAPeur de 24 ans équipé comme un pro et accro de rando urbaine et aérophotographique : Talent, maitrise du vol et regard de photographe avisé. Ça fait plaisir de voir la relève s’impliquer dans notre hobby millénaire.

Pour ceux qui penseraient que les drones ont tué l’aérophotographie par cerf-volant, Le Figaro à rédigé un article démontrant le contraire.

La soirée cerf-voliste, costumée belle époque et Charleston pour les dames, s’est poursuivie après le repas au son des DSCN8108cordes et de la flute celtique d’un orchestre « irlandais ». Cette année le vent était de la partie et quelques couche-tard ont terminé la soirée ou commencé la nuit, en plantant dans un ciel de pleine lune quelques OVNI équipés des derniers chenillards électroniques à Leds multicolores.

Super rencontre, plein de gens sympas, pas de prise de tête. Atout Vent c’est antistress non remboursé par la sécu mais fortement recommandé contre les idées noires. La preuve: nos amis cerfs-volistes anglais, complétement KO en apprenant leBrexit, samedi matin, faisaient une teuf d’Irlandais ou de Belges, samedi soir, (ceux là sont restés en Europe, c’est une évidence. bienvenus!).

On y était et c’est à refaire en 2017.

DSCN8123