Les 2éme Occitanes du cerf-volant

Les rencontres Occitanes 2018 du cerf-volant et du vol libre à Lacaune

22 passionnés (es) s’étaient donné rendez vous à Lacaune pour cette seconde édition. Certains, venus de fort loin, ont découvert une autre façon de partager leur passion du vent et du vol. A Lacaune, cette année encore, l’objectif n’était pas de réaliser une prestation d’animation et d’exhibitions de vols des créations de chacun, le partage et l’échange d’expériences associatives et créatives fut une réussite appréciée par tous.

Nous avions souhaité une visite à Labruguière, site emblématique de l’inventeur de la photographie aérienne par cerf-volant (Arthur Batut, disparu il y a 100 ans). Le fondateur du musée, serge Nègre, a eu la gentillesse de nous faire découvrir ce lieu et de partager avec nous sa propre expérience d’aérophotographe dans les régions polaires avec Jean Louis Étienne.

Une centaine de visiteurs et d’enfants ont profité de nos envols et du prêt de cerfs-volants apportés par le parapentiste Denis Bataille. Nous avons beaucoup échangé avec les autochtones et les résidents du village vacances «les sources chaudes».

Le concours d’éloquence sur l’envol et les cerfs-volants a été récompensé par la dotation de cinq parapentes offerts par Nicolas Breneur de St Mathieu de Tréviers (34). Ces voiles permettront aux lauréats de transformer des dizaines de m2 de spinnaker et créations volantes.

Au bilan de ces rencontres, des moments de convivialité, des envols partagés qui construisent l’amitié et démontrent que le cerf-volant en Occitanie n’est pas seulement réservé aux plages et aux zones peuplées.

Nous remercions pour leur soutien :

La ligue Occitanie;

La direction du site des «Sources Chaudes»

La mairie de Lacaune

Horizon parapente de St Mathieu de Tréviers

 

 

 

Photographie aérienne à St Michel en Grèves

Les 29 et 30 Septembre OK Mistral était présent pour la première fois au festival de St Michel Plestaing en Grèves  en Bretagne.

Une événement construit sur la convivialité avec un accueil bon enfant des organisateurs bénévoles de la commune.

Michel et Murielle on représenté dignement notre club puisqu’ils ont décroché la première place au concours de photographie aérienne.

Il est vrai que le Samedi un vent de nord digne de la Tramontane plaçait la magnifique plage de la station sous le vent d’une haute colline.

Impossible donc de faire voler un cerf-volant correctement. Cette situation n’a pas inquiété Michel qui a parcouru de long en large toute la station (prés de 10km à pied avec son matériel aérophoto), pour finir par accrocher, depuis quelques propriétés privées aimablement ouvertes par les propriétaires autochtones, ses deltas Conyne F10.

.

L’audace a été payante avec quelques photos fort appréciées  par l’office du tourisme qui ne manquera pas de les utiliser pour la promotion de la station.

Le cerf-volant c’est aussi l’occasion de belles rencontres. Marie n’a pas hésité à traverser la Bretagne pour venir passer deux jours à nos côtés et découvrir avec un grand enthousiasme notre activité. C’est dont deux terrassières de choc qui auront manipulé la pelle pour réaliser des points d’encrage pour nos gros cerfs-volants

Les liens:

Presse

Photos de Michel sur Google Guide/Maps

 

Michel Martin s’est envolé

Michel Martin vient de s’envoler

Salut l’Ami
Tu viens de tirer ta révérence et chacun va te trouver toutes les qualités du monde.
Comme beaucoup de tes copains cerfs-volistes, je remercie le souffle de la vie d’avoir permit à nos fils de se croiser. Nous avons volé ensemble, nous avons trinqué à l’amitié ensemble, nous avons chevauché des monstres volants accrochés à des bulldozers, nous avons regardé ton Jospin pixelisé flirter avec les nuages, nous avons été compagnons du vent, partageant les mêmes molécules d’air en mouvement.
Il me plaît à imaginer que tu a rejoins toutes ces particules qui nous permettent de respirer et d’élever nos chimères de tissus et de papier.
Mon premier envol, demain, sera pour toi et avec toi, emporte-le au plus haut et que, malgré l’espiègle Mistral et la folle Tramontane, le fil de l’amitié ne soit jamais rompu.
Bon vol mon Ami.

Premier prix de la création au festival de Dieppe 2018

Le festival de Dieppe qui s’est déroulé du 8 au 16 septembre 2018 avait pour thème des concours des créations aéolistes et cerfs-volistes « Le fantastique ».

Ce festival, qui s’inscrit en biennales, figure au classement des trois plus grandes organisations mondiales de la discipline. 34 nations des 5 continents étaient représentées. Plus de 1000 cerfs-volistes se sont succédés pendant huit jours sur les sites de vols et dans les nombreux ateliers de créateurs. Le Cambodge était invité d’honneur.

Notre club a été représenté par Michel et Murielle Trouillet.

Michel a présenté une création réalisée en partenariat avec l’architecte marseillais Patrick Andruet. Le cerf-volant, conçu sur la base du flowform, représentait la Gorgone, l’une des figures emblématiques de la mythologie Grecque. Ce travail de conception qui aura nécessité plus de 80 heures  de création graphique, informatique et d’assemblage, de coutures… a fortement impressionné le jury du festival.

Lors des derniers vols de mise au point, le 8 septembre à Dieppe, les délégations chinoises, québecoises, anglaises et américaines sont venues féliciter le concepteur du cerf-volant. Georges Peter, un artiste américain mondialement reconnu, a qualifié le cerf-volant de « Fantastique et terrifiant ! » Des créateurs français comme les Paragon, Pierre Fabre, Jean Paul Richon,.. ont également plébiscité le travail de Michel.

Concours de création sur le thème du fantastique

Dieppe capitale du cerf-volant 2018

Participant : Michel Trouillet

Club : OK Mistral

Lieu : Montpellier

Nom de la création : La Gorgone

Historique du thème inspiré par la mythologie grecque :

Les Gorgones étaient représentées comme des jeunes femmes, souvent avec des ailes et de grandes dents ; leur chevelure était constituée de serpents. Leur regard figeait ceux qui voyaient leurs visages. Persée, armé d’une épée et d’un bouclier, dont l’intérieur servait de miroir pour éviter d’être pétrifié par le regard du monstre a pu vaincre le colosse marin « le Kraken après avoir tranché la tête de la Gorgone ».

La création du cerf-volant :

Le cerf-volant a été conçu sur les bases d’un flowform. Michel Trouillet, sculpteur de formation, aime travailler les tissus en volumes. Le graphisme du cerf-volant a été réalisé avec le concours de Patrick Andruet, un architecte graphiste de Marseille spécialisé dans les images monumentales. A partir de l’image réalisée en très haute définition, MT a découpé numériquement chaque partie du cerf-volant pour créer chacun des motifs d’impression du tissu.

Le cerf-volant est composé de 34 pièces de tissu polyester et en spinnaker. Le cerf-volant a 3m d’envergure, pour une longueur de 8m.

La création graphique de Patrick Andruet a nécessité 30 heures de travail

La préparation numérique par Michel Trouillet : 20h

La réalisation voilerie par Michel : 30h

Festival International de Cerf-Volant de Dieppe 2018 – http://www.wokipi.fr/ from Patrick Mouchague on Vimeo.

Projet Hand’Icare avec le SESSAD de Montpellier et le club école OK Mistral.

Quatre jours d’activités avec des préados souffrant de handicap intellectuel. Une expérience menée avec deux éducateurs spécialisés et deux moniteurs FFVL (Cerf-volant et parapente). L’objectif consistait à offrir un support ludique et éducatif suffisamment varié pour permettre aux enfants de se confronter à des situations nouvelles. Un panel de jeux et d’apprentissages a permis des évaluations sur les plans motricité, capacités cognitives, mémorisation, comportement individuel et collectif… Pour atteindre cet objectif OK Mistral a proposé de diviser chaque séance de 4 heures, en multi-activités autour de l’air et du vent : Création d’objets éoliens, travaux créatif et de peinture, mini-cerf-volants, combattants, cannes à rubans, pratique du monofil, du cerf-volant acrobatique, du tractif, du buggy, une mini compétition avec évaluation et remise de trophées et même l’envol collectif de grands cerf-volants, le gonflage d’un parapente et une séance micro fusée à air et eau.
Au bilan de ces journées de pratiques cerfs-volistes le SESSAD et ses éducateurs ont pu collecter des observations qui seront analysées avec les différents services de l’établissement.
Des situations nouvelles ont induites des comportements nouveaux chez les enfants : plus de réaction aux émotions, plus de dépense physique, plus d’attention et d’implication dans l’action (surtout pour le handicap de l’autisme).
Pour la première fois, sur ce type de projet, un partenariat Cerf-volant / parapente a été mis en place avec les moniteurs BPJEPS Benoît Deblic de Cévennes parapente et Michel Trouillet du club OK Mistral.
Un bilan pédagogique et éducatif sera communiqué à la FFVL Hand’Icare par le club support et l’établissement spécialisé.
Un projet à suivre…

Suite et fin du projet cerf-volant « Paul Valéry »

La troisième et dernière session école de cerf-volant se déroulera à partir du mercredi 16 mai

Le nouveau groupe concerne 10/12 jeunes de la Paillade et deux participants assistants de Paul Valéry

Les séances se dérouleront suivant le calendrier suivant:

16/23 et 30 mai et 6 et 13 juin

Lieu des activités  : Parc Montcalm si la météo est acceptable ou local de l’association « Pour Toutes en cas de pluie »

Au programme: découverte du vol monofils autour des challenges ludiques, initiation au pilotage 2 et 4 lignes, découverte du cerf-volant de traction.

La fin du projet cerf-volant se déroulera le vendredi 23 juin de 16 à 19h sur le terrain de foot Paul Valéry. Seuls les enfants du projet cerf-volant pourront participer aux challenges ludiques.

Des dotations Hérault Sport et Fédération de vol libre (partenaires du projet) récompenseront les meilleurs pilotes.

Si les conditions de vent sont bonnes, la journée sera clôturée par des largages de bonbons par cerf-volant et l’envol de la fresque monumentale « HERAULT »réalisées par la CLJ de la Paillade.

Les rencontres occitanes de Lacaune


DERNIÈRES INFOS PRATIQUES :

Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de se donner rendez vous directement à Labruguiére, vendredi matin vers 10h:

https://www.tourisme-occitanie.com/domaine-d-en-laure/labruguiere
(un espace camping car est autorisé)

Pour ceux qui seront vendredi matin (8h) à Lacaune nous ferons un covoiturage vers Labruguière.
Visite du musée le matin, (http://www.espacebatut.fr/),  pique nique au domaine d’en laure (maison d’Arthur Batut), photo aérienne l’après midi et retour vers Lacaune. Repas partagé vendredi soir et concours du meilleur conteur d’histoire cerfs-volistes

Samedi soir, Samir nous propose un repas complet (entrée, raclette, dessert, boissons) pour une participation de 7€. Le repas sera animé par Samir avec une soirée partagée avec les résidents du village vacances : Soirée du cerf-volant (musique, danse et vidéos CV)


La seconde édition 2018 des occitanes du cerf-volant se déroulera du vendredi 19 octobre à 10h au dimanche 21octobre 19h.

Il est possible de venir plus tôt et de rester après les rencontres sur le village camping des sources chaudes de Lacaune.

Les vols se dérouleront sur le stade de Rugby et des sorties aérophoto sont prévues.

Un concours de clips vidéo ou diaporama est prévu.

Le thème est :

« Parles moi de ta passion des cerfs-volants »

Les rencontres sont organisées sur le principe des repas partagés , les clubs organisateurs prendront en charge le camping du vendredi/samedi et dimanche.

Pour la location de chalets des tarifs préférentiels seront proposés par le village vacances.

D’autres infos à venir dans les prochains mois.

Pour s’inscrire, c’est simple !

Il suffit d’aller sur la page événement de Facebook et de cliquer « Je viens »

Événement FB

Sinon une réponse par mail au club (okmistral ATokmistral.org) pour indiquer vos coordonnées et ensuite  confirmer votre venue en camping ou location de chalets  en contactant

Samir ici : http://www.campinglacaune.fr/

(indiquer que vous venez pour le cerf-volant pour avoir des tarifs préférentiels)


En projet pour les amateurs de photos aériennes: « Sur les traces d’Arthur Batut »

Nous projetons une sortie à Labruguière (à 50km de Lacaune) le vendredi avec visite du musée A.Batut et vols et photos aériennes sur les sites visités par Arthur Batut.


 

 

Du jeu à l’envol : 5 séances vers la réussite

Mercredi 14 février, c’était la dernière séance avant les vacances scolaires et la fin du stage pour le premier groupe des enfants de Paul Valéry.

Le bouche à oreille fonctionne bien dans ce quartier et notre groupe initial et limité de 8 enfants et ados était de 12 aujourd’hui. Un engouement qu’il nous faut gérer car les locaux de « Pour Toutes » ne sont pas extensibles. Heureusement qu’aujourd’hui nous avions, une fois de plus, le renfort d’un moniteur parapente de St martin de Londres et du Président du club de vol libre de la Séranne, mais aussi le spécialiste local du boomerang, familier du parc Montcalm pour ses entrainements.

En début d’après midi les enfants ont été encadrés dans l’atelier de construction d’un combattant indonésien, ils ont pu ensuite rejoindre le stade du parc Montcalm situé à 15mn de marche du local. Les enfants ont pu expérimenter par légère brise de  sud/est de 10km/h,  leurs créations. Succès total et enthousiasme au rendez vous pour ces gamins,  beaucoup de joie et de cris pendant cette séance à la fois sportive et joyeuse.

La semaine dernière les conditions aérologiques pouvaient être qualifiées de rudes avec une tramontane de force 6. Les enfants qui s’initiaient à la voile tractive (en double commande avec un moniteur) avaient vu leur pieds quitter le sol à plusieurs reprises. Le matériel utilisé par le moniteur cerf-volant  (l’Acrobache) a été conçu spécialement par le club OK Mistral,pour ce type de condition et a permis d’initier des centaines d’enfants pendant les tournées d’été d’Hérault sport.

Aujourd’hui les conditions de vent sont calmes et les enfants ont pu être initiés aux voiles 4 lignes dont, une Nasawing de 11m2 mise au point par Francis Rogallo ( l’inventeur du delta-plane) et la NASA. Les moniteurs chargés de l’encadrement de la séance ont été impressionnés par la capacité d’apprentissage de plusieurs enfants, dont une fillette de 10ans qui a spontanément maitrisé la fenêtre de vent et le pilotage en 4 lignes d’une voile de sport. Cette approche du pilotage nous permet de mettre en évidence les capacités et les lacunes des enfants en matière de latéralité et de motricité.

Nassim, l’un des garçons les plus autonome et les plus débrouillard du groupe  a piloté la Nasa de 11m2, seul : une performance pour cet enfant de 12 ans, quand des adultes  ne parviennent à cette maitrise qu’au bout de plusieurs jours d’entrainement. Ce garçon gentil et serviable par nature , était plutôt en retrait en début de projet, parfois dévalorisé par quelques camarades plus sportifs. Il se révèle aujourd’hui comme un auxiliaire et un assistant très efficace . Nous avons proposé à Nassim de rester sur les autres groupes, pendant toute la durée du projet,  pour nous seconder dans les ateliers et l’initiation aux vols. Il a accepté.

Nous souhaitions le féliciter officiellement à travers cette rubrique.

Mathieu, le spécialiste du boomerang (une autre discipline du vol libre, faut-il le rappeler),  a initié tout le groupe au lancer avec son propre matériel, dont beaucoup de prototypes créés et fabriqués par lui. Là encore, une belle surprise avec une réussite pour tous les gamins, c’est à dire la compréhension de la gestuelle, le lancer long et le retour du boomerang au pied du lanceur. Même notre cadette de 7 ans à réussi son premier cours de boomerang.

Le projet se poursuivra en mars avec un nouveau groupe limité à 8 enfants, qui devront respecter la ponctualité des séances, car l’encadrement du cerf-volant exige la même rigueur et le même sérieux  que n’importe laquelle  autre discipline sportive, foot inclus.

C’est à Coupiac, sur l’aterro parapente de la Séranne, que se déroulera la première journée d’apprentissage au vol libre avec les 8 adolescentes et les mamans du quartier Paul Valéry.

En juin,  un regroupement sur le parc Montcalm, réunira tous les participants et tous les groupes du projet pour une compétition cerf-voliste et des gonflages de parapente. Nous souhaitons faire de ce moment un événement festif qui sera la démonstration qu’à Paul Valéry,  il y a une vie associative et sportive tonique, intergénérationnelle et interculturelle. Pourquoi ne pas terminer ce projet par l’envol de la fresque de 200m2 réalisée par les enfants de la Paillade avec le soutien d’Hérault sport et de la CLJ. Une autre démonstration qu’avec le bénévolat et le soutien d’une fédération sportive et de ses clubs il est possible de réaliser d’ambitieux projets créatifs et sportifs au cœur même des cités.

La conclusion des deux responsables associatifs porteurs du projet (« Pour Toutes » et « OK Mistral »):

« La progression constante du projet est un encouragement pour nous, mais,  nous constatons aussi tous les bénéfices d’une activité perçue positivement dans le quartier et par les usagers du parc Montcalm. La féminisation naturelle des disciplines du vol libre sur ce projet nous a aussi interpellé. Nous avons le sentiment qu’il manquait quelque chose dans  le paysage sportif du quartier. Il semble que ce soit le côté ludique qui ai attiré les enfants et les ados, dont une majorité de filles. Personne ne conteste aujourd’hui tous les aspects sportifs induits par les nombreuses techniques mises en œuvre pour piloter un cerf-volant monoifil ou acrobatique, pour lancer un boomerang ou pour gonfler une aile de traction ou de vol parapente. Dans ce projet il n’y a pas de laissés pour compte, grands petits, chétifs, forts, garçons, filles… Tous on trouvé leur place et partagent, ensemble, les mêmes activités sans esprit de compétition exacerbée. »

Le bonheur des enfants est déjà pour nous une réelle satisfaction, un succès à inscrire maintenant sur la durée.

Le challenge continue.

Fatima Morchid et Michel Trouillet

Cahiers pédagogiques du cerf-volant

Du jeu à l’envol : c’est parti !

Nous sommes à un mois du démarrage de ce projet. 12 enfants et pré-ados sont maintenant associés au projet  « du jeu à l’envol » avec presque la parité filles et garçons.

La première étape fut de s’approprier les nouveaux locaux de l’association partenaire « Pour Toutes » : Affichage sur les murs de l’atelier des panneaux pédagogiques sur le cerf-volant réalisés par la FFVL, achat et installation de grandes tables pour recevoir les travaux créatifs des participants.

Les séances de création  ont bien captivé les enfants mais au bout de deux heures l’énergie s’accumule et la nécessité d’expérimenter s’est imposée. Nous avons rencontré le premier écueil du vol au milieu des immeubles, mission quasi impossible et expérimentation des vents turbulents et des obstacles en tous genres. La séance s’est terminée en accrobranche. Le paradoxe est que les locaux de l’activité sont mitoyens avec le terrain de foot de la cité.

Notre demande de partage d’un créneau horaire pour que les enfants puissent s’initier sur le stade à des vols dans de meilleures conditions n’a pas vraiment reçu  de propositions motivées et la suite du projet s’est trouvée compromise. Avec les conseils des bénévoles de l’association du quartier  « Pour Toutes » nous nous sommes mis en chasse d’un terrain privé ou public, proche de Paul Valéry.

A 20mn à pied des locaux nous avons trouvé le parc sportif de Montcalm, situé en plein cœur de Montpellier.

Plein succès et soulagement pour cette seconde séance de vol. L’enthousiasme des enfants  est bien là et cette appropriation, d’un espace public dédié aux activités de pleine nature, s’inscrit bien dans la politique de la ville de Montpellier. Le parc Montcalm est un espace de 26 ha composé de sentiers set de parcours de santé au milieu des arbres et de trois espaces dégagés pour la pratique du rugby, du roller et de l’athlétisme. C’est le centre de l’anneau de course qui est devenu notre stade volant avec prés de 15000m2 bénéficiant d’une aérologie acceptable. Malgré la fréquentation du site le mercredi et le WE, la zone que nous occupons est quasi inutilisée.

Il est certain que cet endroit nous offre une excellente lisibilité pour nos disciplines libéristes. Les promeneurs intrigués par nos activités, mêlant courses, enduros, épreuves collectives de force et pilotage acrobatique et tractif de cerfs-volants, nous ont interpellé demandant les conditions pour participer à ces séances. En deux après midi d’activité nous avons rencontré un responsable d’IME intéressé pour impliquer des enfants déficients sur cette discipline, un pratiquant avertit du boomerang et réceptif à la création d’un club sur cet espace sportif, une dizaine de parents interpellés par notre démarche éducative et sportive.

Hier, mercredi 31 janvier, le Président du CDVL et du club libériste des ailes de la Séranne a partagé la séance pour faire découvrir, aux enfants et aux mamans, le parapente. Le rendez vous est pris pour démarrer le projet « envol » avec cette fois les adolescentes et les mamans du quartier Paul Valéry. Si les séances de gonflages seront encadrées  sur le parc Montcalm, c’est sur les pentes de la Séranne que la formation au grand vol se déroulera. Une belle occasion de découverte  pour les familles qui accompagneront les 8 élèves du quartier et permettront,  à tous ,de sortir de leur environnement urbain pour vivre une expérience exceptionnelle : Voler!

Dores et déjà la Présidente de l’association partenaire , Fatima Morchid, reconnait la dynamique vertueuse induite par ce projet : Solidarité entres les enfants de tous ages, respect des différences  (garçons filles, petits grands, chétifs et forts, légers et lourds…) . Les parents sont surpris de la sportivité de cette discipline qui va bien au delà du jouet d’enfant. La méthodologie « Educ’en ciel » mise en œuvre par le moniteur fédéral impressionne aussi par l’écoute et la rigueur tous les témoins de ce projet en devenir.

A suivre.

 

Load more