«

»

Jan 24

Projet Educ’en ciel exceptionnel à Montpellier

educenciel2013L’école privée Ste Odile de Montpellier a accueilli depuis le 17 janvier 2013 un projet pédagogique exceptionnel autour du support cerf-volant.

Le projet qui s’est finalisé sur la Parc de la Septimanie à Montpellier / Maurin le 15 avril à réuni plus de 200 enfants et leurs accompagnants.Un projet ambitieux qui a permis d’associer cerfs-volants, parapentes et boomerangs dans une démarche commune et fédératrice.

6 classes de CE1 / CE2/ CM1 et CM2 ont été impliquées dans ce projet comportant 7 séances d’une journée.

Le coup d’envoi, le 17 janvier a réuni autour d’un moniteur /BE « cerf-volant » tous les acteurs pour un exposé technique , historique et artistique . De nombreuses vidéos et photos ont maintenu pendant prés de 2 heures l’attention de ce public nombreux et diversifié.

L’objectif du projet étant avant tout créatif et artistique les classes impliquées ont réalisé un choix d’artiste pour projeter une œuvre sur des Rokkakus de 4m2 et assurer ensuite le graphisme et la peinture de ces reproductions.

Le travail des enfants s’est décomposé en trois temps :

  • Rétroprojection des tableaux sur le tissu et tracé des contours
  • Applications de peintures et réalisation du graphisme vitrail
  • Montage, réglage et essais des cerfs-volants dans l’enceinte de l’établissement.

La finalisation du projet nécessitait un partenariat permettant une découverte élargie des activités du vol libre. Ce choix motivé par le club support local : OK Mistral) a été suivi par la Ligue LR de vol libre et le CDVL 34.

Deux moniteurs DTE de parapente, un champion de boomerang (détaché par Hérault sports) et deux bénévoles d’OK Mistral ont encadré la séance de clôture de ce projet. Trois ateliers ont été organisés sur les 10 hectares du parc. Les parapentistes ont optimisé une pente bien orientée pour des gonflages et des envols tirés avec les enfants. Un atelier découverte boomerang a occupé une autre partie du terrain. L’envol des cerfs-volants créés par les enfants a animé le troisième atelier.

Le point d’orgue de cette journée, organisée dans un « timing » très serré (horaires conditionnés par les transports collectifs) , fut l’envol avec tous les enfants de la plus grande fresque volante du monde (400m2): Fresque 3000 réalisée par 450 enfants.

Les photos de groupes autour d’une signalétique fédérale ont clôturé ce projet qui a fait l’unanimité de tous : enfants, encadrants, enseignants et direction de l’école, qui s’était déplacée pour cet événement.

Cette initiative a été réalisée avec les partenariats de l’école Ste Odile, d’Hérault sports, de la ligue LR, de la FFVL et du CDVL 34. 160 enfants ont pris une licence scolaire cerf-volant avec remise des carnets « Grand Duc »

En conclusion :

Mener un tel projet est avant tout une question de passion et de volonté, parfois celle d’un seul homme. Ici le côté collectif d’une région a joué positivement et dans le même sens.

Le bénéfice d’un tel challenge est évident en terme d’image et de reconnaissance d’un support qui va bien au delà du ludique et cela participe à la construction de notre fédération. Mais au delà de la satisfaction des organisateurs et des acteurs du projet c’est l’expérience vécue par ces enfants qui nous semble le plus important: enthousiasme unanime, cohésion de groupe, apports pédagogiques constatés et approuvés, transversalités techniques, scientifiques, éducatives motivées par le concret et enfin une part de rêve et une expérience de réalité vécue dans l’exaltation par 200 enfants.

Le vol libre libère aussi les esprits.